top of page

Quel matériau pour les cloisons intérieures : Plaque de plâtre ou plaque de gypse +cellulose


Réalisation de cloions ntérieure en plaque de gypse Fermacell
Cloisons en Fermacell ©Archinari

Pour les cloisons intérieures, les faux-plafonds, l'isolation des murs et des plafonds quel matériau choisir ?


Communément appelé BA13 pour ses bords amincis et son épaisseur de 13mm la plaque de plâtre est un des matériau les plus utilisé en rénovation et en construction. Il sert à réaliser les cloisons, plaquer les murs non droits ou à isoler, fermer des combles isolés, réaliser des coffrages...Souvent appelés par le nom de leur fabriquant Fermacell© et Placo© ces deux plaques ont des caractéristiques bien différentes. Vous hésitez entre les deux ? Avantages et inconvéniants de ces deux matériaux.


1. A l'origine

Les deux sont des plaques de parement intérieur en gypse (pierre qui une fois fondue puis moulée donne du plâtre), mais sont bien loin d'avoir les mêmes qualités ! La cuisson se faisait autrefois dans des fours paysans rudimentaires, car elle ne nécessite qu’une température de 150°C, contre 900°C pour la chaux et 1400°C pour le ciment. Un bon point pour l’énergie et les rejets de CO₂.

  • On broie le minerai de gypse dans une machine à concasser ;

  • On calcine le broyat pour obtenir des matières (micro)cristallines par chauffage et réactions de déshydratation parfois sévères ;

  • On réduit en poudre fine dans un moulin. D’où L'expression battre comme plâtre qui signifie réduire en poudre ou pulvériser le produit de calcination ou plâtre cuit à l'aide d'un broyeur.


2. Qu'est-ce que c'est ?

Concernant la composition, les plaques de plâtre sont faites d'un mélange de 90% gypse, et 10% d'adjuvants et colles et d'eau, le tout pris entre deux feuilles de carton. Ce n'est pas recyclable à cause de la quantité de produits ajoutés au plâtre. Il faudrait le séparer des couches de carton qui composent la plaque. Dans les faits, les plaques usagées sont donc directement jetées.

Le Fermacell© est un mélange de 80% de gypse, d'eau, et de 20% de cellulose recyclée (fibre de bois) compressés. Il est donc entièrement recyclable, naturel et garanti sans produit nocif. Il contribue donc à la qualité de l’air intérieur, d’autant plus qu’il joue un rôle de régulateur hygrométrique.


3. Les propriétés

Le Fermacell est souvent peu prisé des artisans, car il est lourd et donc plus "pénible" à travailler. Plus dense il nécessite une scie circulaire à lame spéciale pour sa découpe. Pourtant, ses qualités sont indéniables :

  • forte densité, meilleures performances phoniques,

  • plus grande masse thermique,

  • plus grande résistance au choc et à l'accrochage,

  • meilleure protection au feu...


Pour ce qui est des propriétés physiques, le Fermacell est plus dense (1250 kg/m3 contre 825kg/m3 pour le Placo), ce qui lui donne une bien meilleure inertie et des propriétés acoustiques intéressantes, là où le Placo classique laisse passer la chaleur et surtout le bruit. Il ne résiste pas à l'humidité et moyennement au feu, contrairement à son concurrent.

Pour les finitions, les plaques de Fermacell contrairement au Placo ne nécessitent pas l'application d'une sous-couche. Il est donc possible d'appliquer directement les finitions (peinture, enduit, papier peint, carreaux...). C'est donc un gain de temps, d'énergie et d'argent.


4. Le coût financier et le coût écologique

La plaque de plâtre est plus économique en apparence à l'unité que la plaque de gypse et est plus facile de mise en œuvre.

Mais si l'on compare à caractéristiques égales, il faudrait 2 ou 3 plaques de plâtres pour avoir l'équivalent des qualité d'une seule plaque de gypse: résistance au feu, à l'humidité, aux chocs et au bruit.

L’écart de prix se ressert pour devenir parfois en faveur de la plaque de gypse et l'on gagne en épaisseur donc en impact carbone !


En résumé: la plaque de gypse sera préconisée pour réaliser les cloisons ou l' isolation par l'intérieure des murs et plafonds et la plaque de plâtre pour réaliser un doublage d’une parfaite planéité. ou réaliser un faux plafond sans recherche acoustique ni thermique ni hydrofuge



Gypse, laine de bois, celllose, chanvre... les matériaux utilisés par Archinari
Projet Archinari avec matériaux sains ©Archinari

Conclusion

Prescrire des plaques de gypse induit que l'on travaille avec des artisans qui maîtrisent leur savoir-faire, c'est donc un gage de qualité, de tranquillité et de durée. C'est aussi prendre soin de leur santé et de ceux et celles qui vont vivre dans le lieu.

Comments


bottom of page